Autopsie d’une invention : La Guillotine

guillotine-p01Dans le cadre de mon travail universitaire, je me suis penchée sur l’objet. Une BD de 40 planches a été réalisée à partir de ce travail, avec Rica au dessin.

http://charkyyy.free.fr/blog/

Vous pouvez le retrouver dans le numéro 3 de La Revue Dessinée, en librairie depuis le 12 mars.

http://www.larevuedessinee.fr/

En voilà l’introduction :

« La guillotine 

Pourquoi je suis fascinée par cet objet.

Effroi et fascination.

Quelle épouvante ? Pourquoi la guillotine fait-elle peur ? En quoi est-elle abominable ? De quoi au juste a-t-on horreur ?

Un instrument de mort, fille des Lumières. L’humanisme qui génère une Machine de mort. Caractéristiques techniques. Le bourreau cet homme du petit matin. Il est l’amant. Furtif.

Tout est furtif. Rapide est sec.

Schlac. Bruit du couperet qui tombe. De la tête qui tombe. Fascination. Adjectifs de la mort. Machine mortifère, mortuaire.

Tranchant, couperet, mort, lame, faux, faucheuse.

Bruit sec, acte sec.

Qu’est-ce que la peine de mort ? Un acte guerrier de l’État contre ses concitoyens. Pression, torture, acte de barbarie. Absurdité de vouloir humaniser la peine de mort.

Une guerre. Un combat. L’homme contre la machine. La prise de pouvoir.
Le dais  noir, le poids des lames, le poids de la vie, le poids de la culpabilité et de la vengeance. »

 

guillotine-p39